FOCUS SOCIÉTÉ                la publication en psycho-socio-marketing

 

Des articles sur des sujets en psycho-socio-marketing

 

VOLUME 1 - NUMÉRO 1 L'EFFET BIOLOGIQUE


Les aliments biologiques sont de plus en plus présents dans les épiceries et quotidiennement dans nos vies. Mais, les mangeurs cherchent-ils uniquement à éviter les risques auxquels doit répondre l’attribut « biologique »? La promesse « Bio » est-elle plus que la diminution des risques perçus?

dsgn_189_right_corner_1170.pngFOCUS-V1-N2.jpg

 

VOLUME 1 - NUMÉRO 2 CHOISIR AVEC RAISON


Dans les sociétés modernes, on croit souvent, à tort, que les émotions doivent laisser la place à la raison. Or, la science jette un nouvel éclairage sur l’importance des émotions dans les processus de choix. Ignorer les émotions, au profit de ce que nous croyons être la raison, limite la création de stratégies de marketing et de communication.  

 

VOLUME 1 - NUMÉRO 3 CHANGER LES HABITUDES

 


Afin d’assurer le succès d’un nouveau produit, on doit changer les habitudes des consommateurs pour qu’ils en adoptent de nouvelles. Un tel processus de changement n’est pas simple et pourtant, la plupart des méthodes proposées laissent le consommateur à lui-même face à des arguments rationnels.   

FOCUS-V1-N1.jpgFOCUS_SOCIETE.jpg

 

VOLUME 1 - NUMÉRO 4  LA MOTIVATION À CHANGER 

 

Le consommateur modifie ses habitudes alimentaires consciemment pour une motivation telle que sa santé. Pourtant, il appliquera ce changement que s’il est inclus dans une routine lors de laquelle les déclencheurs sont constamment présents dans l’environnement. Le marketing doit donc aller au-delà des justifications rationnelles a posteriori des consommateurs pour dénicher ses motivateurs externes qui peuvent engendrer ses habitudes.

FOCUS-V1-N3.jpgFOCUS-V1-N4.jpgISA-logo-2014-V2.jpgFOCUS-No5

 

VOLUME 1 - NUMÉRO 5  L'IMPACT DE LA PERSONNALITÉ

 

Tous les consommateurs ne sont pas égaux devant le changement de leurs habitudes et l’adoption d’une innovation. Certains traits de personnalité ont un impact plus important que les autres et peuvent influencer les stratégies de commercialisation.  

 

VOLUME 1 - NUMÉRO 6  L'IMPACT DES RISQUES

 

De 2004 à 2014, l’Indice de Stress Alimentaire lié aux Risques (I.S.A.R.) a augmenté significativement au sein des régions métropolitaines de recensement de Montréal et Toronto. Toutefois, depuis 10 ans, les répondants de la région de Toronto sont significativement plus influencés par l’information en lien avec les risques alimentaires que le sont les répondants de la région de Montréal.  

FOCUS-V1-N6.jpg